Les principaux problèmes techniques en production de musique électronique + les meilleures ressources

Vous vous êtes lancé dans la musique électronique et êtes sans cesse à la recherche de nouveaux tutoriels et autres ressources pour progresser ?

Vous êtes un peu perdu dans la jungle des informations disponibles sur internet et vous ne savez pas où donner de la tête ?

Vous aimeriez bien être guidé pour pouvoir enfin pouvoir vous concentrer sur votre progression et passer au niveau supérieur plus rapidement ?

Ça tombe bien ! C’est autant de problèmes auxquels je vais tenter de m’adresser dans cet article !

Il y a quelques temps j’ai créé un questionnaire (Google Form) que j’ai envoyé à toutes mes connaissances faisant de la musique électronique afin d’identifier les problèmes techniques qu’ils rencontrent au quotidien. J’en ai déduit les principales catégories de problèmes techniques, pour lesquels j’ai essayé de regrouper les meilleures ressources en me basant sur mon expérience personnelle ainsi que sur les ressources qui m’ont été conseillées dans les réponses au questionnaire.

Allez on commence !

Oui, cet article est LONG, mais j’ai essayé de l’écrire pour t’apporter un maximum de valeur, ça veut le coup de le lire jusqu’au bout !

Note : cet article s’adresse à des personnes qui se sont déjà lancées dans la musique électronique et qui rencontrent des difficultés au cours de leur progression.

Si vous êtes un débutant ne s’étant pas encore lancé, ou venant de commencer, je vous conseille de vous intéressez d’abord à mon “guide ultime du débutant” disponible ici.

Le Mixage et le Mastering

Mixage et Mastering

C’est LE plus gros point noir chez la grande majorité des gens qui ont répondu à mon questionnaire.

Je vais être honnête, c’est actuellement aussi le plus gros problème auquel je fais face et le domaine sur lequel j’ai encore le plus à progresser. Je vais donc simplement ici vous recommander les meilleures ressources que j’ai trouvées sur le sujet.

Il existe beaucoup de site ou de tutos qui en parlent, mais ils sont souvent un peu superficiels …

Je te conseille donc de lire :

  • Ce PDF : https://drive.google.com/open?id=1b6ZFcPw7frI7k0G8sji20v0ZNnc1zLDd
    • Il se base sur FL Studio (mais le principe est le même sur les autres DAW), est vieux, moche, a un style d’écriture horrible de blog des années 2000, mais il est très détaillé, complet et explique toutes les bases qu’il faut connaître.
    • J’ai mis le fichier sur un Google Drive car je n’arrive plus à le retrouver sur internet.
  • En complément, ce tutoriel sur le mastering : https://howtomakeelectronicmusic.com/how-to-master-a-song-in-fl-studio/
    • Il est de bonne qualité et montre comment utiliser des outils plus récents sur FL Studio. Comme toujours, l’adaptation à un autre DAW n’est qu’une question d’outils.
    • Il donne également des liens vers d’autres tutoriels de qualité sur le sujet.
  • Egalement en complément si vous utilisez FL Studio : https://www.youtube.com/watch?v=aTOF-r72S68
    • Un tutoriel basique sur l’utilisation de Maximus, le compresseur multibande visuel de FL Studio.

La composition

Composition

La difficulté à composer ressort de manière très claire du questionnaire et se manifeste différemment pour chacun selon ses appétences : difficultés à composer des mélodies, des suites d’accords, des rythmes, tendance à toujours retomber sur les mêmes schémas …

Eh oui c’est plus facile de créer une musique … quand on s’y connait en théorie musicale.

Il faut bien passer par là à un moment où à un autre, et ça ne peut qu’améliorer la qualité de vos résultats.

Pas la peine d’aller s’inscrire à un cours de solfège non plus, une compréhension basique et un peu de feeling suffit déjà pour créer des musiques tout à fait correctes.

Simplement, quand vous vous sentez limité dans votre capacité à composer, que vous manquez d’idées, que vous tournez en rond … aller lire quelques articles sur la composition et appliquez ce que vous avez appris sera toujours un bon moyen de vous débloquer et de progresser.

Quelques suggestions :

La maitrise de son DAW, de ses plugins et du Sound Design

DAW, Plugins, Sound Design

La nécessité de progresser en Sound Design ressort également de manière assez marquée dans le questionnaire. J’étais étonné qu’une partie des gens expérimentés dans mon questionnaire fassent ressortir leur besoin de mieux maîtriser leur logiciel, leurs plugins, …

Quand on y pense c’est pourtant logique, c’est cette maîtrise qui fait que l’on arrive à créer de manière fluide, et qu’on exploite tout le potentiel de son D.A.W., et il y a toujours de quoi faire pour progresser même en ayant déjà atteint un niveau correct.

Au niveau du Sound Design, pour progresser efficacement, c’est une bonne idée de comprendre la synthèse sonore en général en plus d’expérimenter et de regarder des tutoriels sur chacun des synthés/plugins/effets.

Pour cela je conseille :

En ce qui concerne la maîtrise des DAWs et plugins, (aussi assez liée au Sound Design), il y a énormément de ressources sur internet sur énormément de logiciels et de plugins différents, chacun n’ayant pas forcément les mêmes fonctionnalités. Je peux donc difficilement conseiller des ressources qui conviennent à tout le monde …

De manière générale, créer de nouvelles musiques, faire des recherches au fur et à mesure des besoins rencontrés, et apprendre par la pratique semble une bonne solution.

Plusieurs personnes parmi les plus expérimentés l’ont d’ailleurs fait ressortir du questionnaire : le fait de savoir « bidouiller », d’expérimenter, d’être curieux et apprendre par soi-même est un très bon moyen de progresser.

Pour progresser plus vite à ce niveau, quelques suggestions tout de même :

  • Prendre le temps parfois de recréer le plus fidèlement possible une musique que l’on aime et qui est intéressante techniquement parlant. Cela permet de se concentrer sur la partie technique / Sound Design sans se prendre la tête avec la composition en plus.
    • L’avantage est que les projets créés peuvent ensuite servir de base pour faire ses propres musiques dans ce même style, sans repartir de zéro.
  • Récupérer des projets de musiques de bon niveau afin de les étudier, et les réutiliser comme base pour faire ses propres musiques dans le même style. La plupart son payants, ou de mauvaise qualité, ou demandent de s’abonner / s’inscrire à des sites, des chaines, d’artistes dans tous les sens …
    • Je conseille ce site russe (à visiter avec un bloqueur de pubs) https://remixpacks.ru/ qui contient déjà en téléchargement direct pas mal de « Remix Stems » ou de projets FL Studio corrects qui constituent de bonnes bases pour progresser ou pour faire des remixs. Cela permet également de récupérer les samples de qualité dans les projets et de voir des exemples montrant comment bien les utiliser.
  • Regarder des vidéos, des tutoriels de gens expérimentés, voir comment ils font et reprendre leurs bonnes pratiques

Le marketing de son projet musical

Marketing

Si 25% des gens ayant composé « une ou quelques musiques » dans mon questionnaire ressentent le besoin de mieux marketer leur projet musical, 55% des gens ayant « réalisé pas mal de compos » expriment ce besoin.

Il n’est en effet pas très utile de s’intéresser en profondeur au marketing de son projet musical tant qu’on n’a pas un bon niveau (disons un niveau qui se rapproche d’un niveau professionnel). Cela devient par contre essentiel si on veut construire un minimum d’audience dès qu’on a un niveau suffisant.

On a tous eu la même expérience lors de ses premières publications sur Soundcloud (ou autre): on est tout excité, on poste sa musique, on en parle à ses amis … et à part les quelques vues venant d’eux… il ne se passe rien.

Marketer son projet musical c’est donc trouver le meilleur moyen de faire entendre sa musique, savoir quel est son public, savoir comment lui faire trouver sa musique, la présenter de manière cohérente, la promouvoir, construire une communauté, …

Je ne suis pas du tout un expert sur le sujet et je n’ai pas du tout marketé mon propre projet musical pour le moment mais j’ai trouvé une ressource avec du bon contenu sur le sujet :

Quelques autres ressources utiles pour tous les visuels autour de vos musiques :

Le matériel

Matériel

Dans mon questionnaire, les deux logiciels qui sont le plus utilisés sont Ableton Live et FL Studio (sans surprise).

Peu de gens affirment pourtant avoir acheté un DAW … j’en déduis donc que la majorité l’as cracké. Techniquement beaucoup de monde le fait et cela peut sûrement aider si l’on souhaite se lancer à un moment où l’on a peu d’argent. Pensez tout de même à l’acheter si vous comptez monétiser vos créations afin d’éviter des problèmes de copyright, ou si vous commencez à avoir suffisamment d’argent, simplement pour récompenser les créateurs du logiciel pour leur travail.

Niveau hardware, pour se lancer, les gens ayant déjà réalisés plusieurs compos ont principalement acheté un clavier MIDI (82%), des enceintes de monitoring (55%) ou un casque (37%).

Comme configuration je recommande personnellement :

  • Minimum vital :
    • DAW + Casque
  • Minimum vital avec confort minimal de composition :
    • DAW + Casque + clavier Midi 25 touches
  • Minimum vital avec confort minimal de composition et d’écoute pour le mixage et le mastering :
    • DAW + Casque + clavier Midi 25 touches + carte son + enceintes de monitoring
  • Configuration idéale :
    • DAW + Casque + clavier Midi 25 touches + enceintes de monitoring + tout ce qui te fais plaisir

L’avantage d’un casque et d’un petit clavier 25 touches ? Vous pouvez les emporter partout avec vous, ce qui vous permet de continuer à faire des séances de musiques où que vous soyez. Même si vous avez un meilleur matériel qui apporte plus de confort chez vous (enceintes, contrôleur MIDI plus grand, …).

25 touches ce n’est pas parfait, vous ne pouvez clairement pas tout jouer avec, mais c’est largement suffisant pour trouver ses notes et aider à la composition.

Le casque ce n’est pas parfait également. La qualité du son peut être très bonne pour un prix relativement peu élevé, c’est très pratique à transporter et ça sert aussi pour écouter sa musique, mais ce n’est pas idéal pour le mixage et le mastering (le son est dénaturé par rapport à des enceintes du fait de la séparation du son des deux “speakers”). Ça reste par contre largement suffisant pour créer un morceau et faire un mixage / mastering correct.

Si vous cherchez des recommandations de matériel, j’en ai faites de très complètes pour tout le matériel dont vous pouvez avoir besoin dans mon guide du débutant. Il contient également un mode d’emploi complet permettant d’identifier quand vous avez réellement besoin d’acheter ou faire évoluer votre matériel.

Quelques analyses complémentaires du questionnaire que j’ai réalisé

Analyses complémentaires

Qu’est-ce qui différencie les personnes qui ont réussi à se lancer et réaliser pas mal de compos des autres ?

La quasi-totalité des gens qui ont réussi à créer pas mal de compos ont déjà pratiqué d’un instrument et/ou ont des notions en solfège !

Il est donc essentiel de s’intéresser un minimum à la théorie musicale et d’être familier avec la pratique de la musique pour composer.

En ce qui concerne la pratique d’un instrument, … c’est clairement plus facile de chercher des notes et d’improviser sur un instrument physique que dans sa tête.

Personnellement j’avais de nombreuses années de guitare derrière moi et j’utilisais principalement ma guitare sur laquelle j’étais plutôt à l’aise pour trouver des idées.

Si tu vous ne jouez pas d’instrument et n’en possèdez pas, investir ne serait-ce que dans un petit clavier MIDI (même un 25 touches qui rentre dans un sac à dos) devrait déjà bien vous aider.

Même si vous avez au moins un instrument, c’est vrai que qu’il est plus pratique de pouvoir directement jouer des notes sur un clavier MIDI plutôt que de les rentrer à la souris.

Personnellement depuis que j’ai acheté un mini clavier 25 touches je n’ai même plus besoin de ma guitare pour composer. 

Deuxième aspect : ils composent régulièrement !

Je me suis déjà attardé sur ce point dans la partie A.

Qu’est-ce qui motive les gens à faire la musique électronique ?

Les débutants et personnes peu expérimentés l’affirment très clairement dans le questionnaire : ils veulent pratiquer un hobby intéressant de manière à pouvoir partager leurs émotions et leurs idées.

La volonté de pouvoir faire de la musique en live et de pouvoir mixer sa propre musique en soirée ressort aussi.

Étonnement il ressort une différence sur les motivations entre les débutants et les gens plus avancés. Aucun débutant n’affirme vouloir idéalement vivre de sa musique.

Chez les gens qui ont déjà réussi à terminer un certain nombre de compos au contraire, on observe une forte volonté, dans l’idéal, de pouvoir organiser ses propres concerts (73%) et de vivre de sa musique (64%). A 55% ils souhaiteraient également partager leurs émotions et leurs idées ainsi que savoir jouer en live.

Cela est sûrement dû au fait que vivre de sa musique ou organiser ses propres concerts semble complètement incessible à ceux qui ne connaissent pas beaucoup le milieu, au point qu’ils n’osent même pas en rêver. On se rend compte en progressant et après quelques réussites qu’il est possible d’arriver à un niveau professionnel en persévérant … ce qui nous permet d’espérer plus, même si cela reste toujours quelque chose de très difficile à réaliser.

Autres ressources pour progresser

Autres ressources

De mon questionnaire, il ressort que généralement tout le monde est satisfait des ressources présentes sur internet, bien qu’un manque des structure et d’organisation se fasse ressentir. D’ailleurs, seuls deux répondants ont déjà eu des cours de MAO, et tous les autres se sont débrouillés sans cours.

Parmi les ressources que les répondant ont indiqué avoir utilisées pour progresser, on trouve :

  • Des tutos Youtube (82%)
  • Des forums (63%)
  • Des sites sur la production de musique (54%)
  • Des amis / connaissances (36%)
  • La bidouille et recherches sur Google au fur et à mesure (21% l’as indiqué bien que je ne l’avais pas prévu dans les choix de réponses proposées)

Voici la liste des ressources qui m’ont été conseillées et que je n’ai pas toutes cité dans ce document :

Chaînes Youtube :

Sites :

Et voici d’autres ressources que je conseille personnellement :

Chaînes Youtube :

Sites et autres ressources :


Si vous souhaitez recevoir des conseils au quotidien pour progresser en musique électronique, n’hésitez pas à vous abonner à ma page Instagram :

Si vous souhaitez allez plus loin, vous pouvez également regarder les vidéos de ma chaîne Youtube :

Finalement, si cet article vous a plus et que vous souhaitez le partager, vous pouvez le faire sur Facebook avec le lien ci-dessous :


Tags

composition, DAW, électronique, gratuites, instrument, marketing, marketing musical, mastering, matériel, mixage, musique, production, ressources, solfège, sound design


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi :

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>